Logo PROpeace simplifié
Accueil > Le projet

Le projet

10 partenaires et 90 étudiants pour dessiner ensemble les contours de ce qui fait patrimoine en Europe, pour les européens. Riches de 18 langues parlées, et culturellement métissés, PROPEACE mobilise ses équipes et un nombre important de soutiens institutionnels, économiques et culturels pour produire des outils, des réflexions et des activités permettant de penser le patrimoine européen.

 

Moderniser l’enseignement des patrimoines

ProPEACE cherche à repenser le champ disciplinaire du patrimoine dans une optique européenne. Il propose des solutions innovantes pour une modernisation dynamique de l’enseignement supérieur européen du patrimoine. En effet, les formations en patrimoine sont portées par les facultés des Sciences Humaines et Sociales qui sont les plus rétives aux

réformes et à l’adaptation aux nouvelles réalités. Il y a donc un vrai défi intellectuel et à terme social de travailler sur un champ disciplinaire mobile porté par une structure figée. La culture et le patrimoine sont en Europe parmi les principaux secteurs créateurs d’emplois et de revenus tant pour la jeunesse que pour la population en général. Il est crucial d’améliorer leurs performances et de chercher à promouvoir leur développement durable.

 

Former des spécialistes des patrimoines européens

Toutes les villes européennes rêvent de labellisation UNESCO, de Capitale Européenne de la Culture mais combien réussissent le pari de développer durablement leur territoire par le patrimoine ? Faute de personnel formé et adapté aux mondes actuels par une université ayant une vision prospective de l’avenir et apte à modifier ses méthodes, beaucoup de projets culturels européens ne se développent pas comme ils le pourraient. Il est aussi de plus en plus difficile de définir ce qui fait patrimoine car son succès médiatique brouille sa définition et fausse la compréhension de ce qui fait patrimoine en Europe.

 

Le patrimoine européen en chantier !

ProPEACE oeuvrera pour un patrimoine européen moderne et revitalisé en donnant un sens à une Europe vécue par tous et pour tous et une vraie fonction à l’enseignement en plus du savoir. Sur 3 ans, ProPEACE propose alors un programme d’activités pour re-penser le patrimoine européen, fournir des propositions citoyennes autour d’un avenir culturel ensemble et répondre aux besoins et attentes exprimés des employeurs. Chaque année des moments de réflexion sur les pratiques d’enseignement à mettre en place et la redéfinition du concept de patrimoine européen seront organisées. Fondé sur la dynamique de projet, dans un esprit entrepreneurial, le projet est isomorphe : on apprend aux enseignants l’usage des outils numériques et des méthodologies participatives pour former des apprenants à concevoir, gérer et développer des projets pour un nouveau patrimoine notamment à travers les NTIC. Tout au long du projet, un co-working réunira enseignants et apprenants via une plateforme numérique. Les activités proposées et les productions qui en découlent sont élaborées dans une démarche connectiviste, participative, collaborative et citoyenne. D’autres activités permettront d’apporter des propositions méthodologiques et définitionnelles pour la modernisation de la pratique de l’enseignement : un guideline méthodologique, un learning lab innovating heritage et des European work cafés.